Committee
OTAN : Conseil de l'Atlantique Nord
Country
United Kingdom

Author

Cite as https://mymun.com/ppdb/9066

MUNICE 2017 – OTAN Délégation : Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord Déléguée : Claire Belluard

Sujet A: L’usage de l’article 5 du Traité de l’OTAN dans la lutte contre l’État Islamique

1/ Le terrorisme, une menace globale

Le terrorisme n’est pas un phénomène nouveau mais a il pris une tournure nouvelle depuis le début du 21ème siècle. Aujourd’hui, nous sommes confrontés à un fléau d’une ampleur inégalée, Daech. De par sa stratégie de territorialisation novatrice et sa puissance matérielle, ce groupe terroriste représente une menace sans précédent à tous les niveaux : pour les populations locales, auxquelles il fait subir les pires atrocités ; pour l’Irak et la Syrie, dont il menace l’existence même ; pour les pays voisins et la région dans son ensemble, déjà dangereusement instable ; mais aussi pour le monde entier, par les attentats qu’il continue de commettre et par le risque de dissémination qu’il engendre, comme les Philippines en ont récemment fait les frais. A l’occasion du Sommet de Varsovie de 2016, les Alliés ont reconnu que Daech « s'étend à l'ensemble du territoire des Alliés, et il constitue désormais une menace immédiate et directe pour nos pays et pour la communauté internationale ».
Ainsi, pour le Conseil de sécurité, Daech représente, « une menace mondiale d’une gravité sans précédent contre la paix et la sécurité internationales ».

2/ Le Royaume-Uni, une cible privilégiée du terrorisme islamiste et de Daech en particulier

Le traumatisme des attentats de Londres de 2004 semblait lointain et, pourtant, le Royaume-Uni a de nouveau été la cible d’attentats abjects, revendiqués par Daech. En mars dernier, l’attentat de Westminster a fait 5 victimes, tandis qu’il avait pour but affiché de s’en prendre à un symbole politique, à savoir le cœur d’une des démocraties les plus vieilles au monde. Il y a deux semaines, notre pays a connu l’horreur ultime, à Manchester, lorsque Daech a tué, mutilé et blessé des adolescents. Il y a deux jours, cette organisation terroriste a encore frappé dans la capitale britannique.

3/ Le Royaume-Uni, un Etat très impliqué dans la lutte contre Daech

Les mesures prises par la coalition internationale pour lutter contre Daech s’articulent autour de 5 points, pour lesquels le Royaume-Uni joue un rôle majeur : apporter un soutien militaire essentiel aux forces locales, étouffer les ressources financières de Daech, stopper le flot de combattants étrangers aux frontières, soutenir les efforts de stabilisation conduits dans les territoires libérés et agir contre la propagande mensongère de cette organisation terroriste. Par ailleurs, étant donnée la grave crise humanitaire dans laquelle l’Irak et surtout la Syrie sont plongés, le Royaume-Uni contribue de manière substantielle à l’aide humanitaire à destination de ces pays. Les Britanniques ont fourni près de 170 millions de livres d’aide humanitaire en Irak et, pour ce qui est de la Syrie, la contribution financière britannique représente l’aide la plus conséquente jamais fournie dans une crise humanitaire, s’élevant à plus de 2.3 milliards de livres.

Le Royaume-Uni contribue aux frappes aériennes de la coalition qui interviennent en appui aux combattants sur place, les diverses forces armées locales qui se battent contre Daech en Irak comme en Syrie. Toute action militaire doit se faire dans le respect du droit international et le gouvernement britannique e...