Committee
Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe
Country
Germany

Author

Cite as https://mymun.com/ppdb/8028

Le 24 février 2014, le grand quotidien Tagesspiegel écrivait: "Ce n’est pas l’Europe, mais l’Allemagne qui a impulsé un tournant à la crise ukrainienne. " L’Allemagne, principal pilier de l’Union européenne aux cotés de la France, a exercé et exerce en effet un rôle prépondérant dans l’établissement d’un modus vivendi entre le monde occidental et la Russie. C’est par ailleurs cette oppposition entre le monde occidental (plus particulièrement l'Union Européenne) et la Russie qui a en partie stimulé les tensions déjà profondément ancrées en Ukraine. En effet, le refus d’un partenariat avec l’Europe au sein d’un accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) au profit d’une association avec la Russie autour d’une Union Douanière a provoqué un soulèvement d’une partie de la population et a abouti à la fuite puis à la destitution du président pro-russe Viktor Ianoukovytch. L’Ukraine a, depuis son indépendance, été divisée entre deux forces qui s’apparentent géographiquement aux territoires situés à l’Ouest et l’Est du fleuve du Dniepr. Alors que l’Ouest est essentiellement catholique, parle ukrainien et est en faveur d’un rapprochement avec l’...