Committee
OSCE
Country
Norway

Author

Pierre Musy
France

Cite as https://mymun.com/ppdb/6113

I. LA CRISE DES RÉFUGIÉS EN MÉDITERRANÉE

La Norvège est membre de l’espace Schengen, de ce fait elle se doit de respecter les normes de libre circulation des personnes et des capitaux avec ses pays frontaliers. Mais depuis l’été 2015, les dirigeants européens ont peu à peu durci leurs positions vis à vis de leur ouverture au reste du monde. En effet, la crise des migrants qui touche l’Europe dans des proportions exponentielles, est un défi des temps modernes auxquels les chefs d’Etats ont du mal à répondre.

La Norvège a proposé sa méthode pour s’occuper des nombreux migrants qui atteignent la Scandinavie et notamment la Suède, principal pays par lequel transitent les migrants clandestins avant d’arriver en Norvège. Depuis octobre 2013, Erna Solberg et son parti conservateur dirigent la coalition au pouvoir avec le Parti du progrès, parti nationaliste populiste. Parce qu’elle suit la politique de son parti, elle a nommé une ministre de l’immigration et de l’intégration qui souhaite mettre en place une loi, en discussion au Parlement, qui aurait pour but de refuser l’entrée sur le territoire de toute personne se présentant à la frontière sans visa et avec l’intention déclarée de demander l’asile. Pour mettre en place une telle mesure coercitive, l’Etat souhaite réaliser des contrôles à la fron...

Subscribe to the Delegate's Club to fully unlock this Position Paper.

You can search and browse the Position Paper Database and read abstracts for each paper. To get access to the full database and the full content of all Position Papers, get a Delegate's Club subscription Learn More

Subscribe Now!