Committee
SPECPOL
Country
Russian Federation

Author

Martin Ruault
France

Cite as https://mymun.com/ppdb/6048

I. LA QUESTION D’UN ÉTAT PALESTINIEN AU MOYEN ORIENT

La Fédération de Russie peut apporter une expérience cruciale dans le règlement du conflit arabo-israélien. Adoptant une politique de neutralité dans le conflit, la Russie est l’une seule puissances régionales crédible pouvant prétendre jouer un rôle d’intermédiaire dans les négociations de paix. La diplomatie russe entretient d’ailleurs des relations avec les deux parties au conflit : - Dans la ligne de l’héritage de la politique de l’URSS, la Russie a souhaité rétablir les liens qu’elle entretient avec les Palestiniens. Vladimir Poutine a ainsi choisi d’inviter les représentants du Hamas à Moscou à la suite de la victoire du parti islamiste aux élections de 2006. De ce fait, le Président Russe a offert une légitimation à cette victoire et ouvert la porte des négociations. Cette invitation fut renouvelée en 2007, 2008 et 2009. - Après une interruption de plus de trois décennies de leurs relations diplomatiques, les relations russo-israéliennes sont pour l’heure particulièrement denses. Sur le plan stratégique, Moscou et Tel-Aviv possèdent des intérêts communs : la lutte contre le terrorisme est l’un des axes essentiels de leur coopération bilatérale. Nos deux pays collaborent dans le domaine du renseignement et développent leurs échanges m...

Subscribe to the Delegate's Club to fully unlock this Position Paper.

You can search and browse the Position Paper Database and read abstracts for each paper. To get access to the full database and the full content of all Position Papers, get a Delegate's Club subscription Learn More

Subscribe Now!